Adolescence en crise

Adolescence en crise

Troubles de l’adolescence

Le saviez-vous ?

Selon l'Unicef, 43% des adolescents sont en situation de souffrance psychologique. 

On observe l'augmentation de comportements et troubles traduisant les difficultés des ados : anorexie, boulimie, consommation de drogues, dépendance aux écrans et à internet.

Les troubles de l’adolescence, c’est quoi?

Les troubles de l’adolescence sont des mécanismes de défense contre les révolutions internes (bouleversements hormonaux) et externes (environnement relationnel) spécifiques à cet âge.

Ces troubles s’organisent en crise, comme un chemin qui jusqu’alors était simple, bordé par l’autorité parentale, et qui se transforme pour devenir sans repères, où tout doit être réajusté, créé selon le jeune. Cette période de l’adolescence, qui se situe généralement entre 12 et 18 ans, est alors vécue dans une ambivalence qui se manifeste aussi dans un travail de deuil de l’enfance avec une identité à reconstruire et un corps à s’approprier.

Les transformations à l’adolescence

Le bouleversement identitaire : Il y a toute une réorganisation qui s’opère à l’adolescence. L’adolescent est dans un mouvement d’aller-vers, vers le monde adulte, vers une sexualité qui effraie. Il y a toute une démarche d’expérimenter et de comprendre, aussi, ce qu’est l’amour, et d’appréhender comment tout cela s’accorde et se désaccorde. Pour autant, il est intéressant de noter que la moyenne d’âge du premier rapport sexuel n’a pas bougé malgré l’accès à du contenu pornographique très facilité par internet (16 ans et 3 mois pour les hommes, 16 ans et 6 mois pour les femmes).

Ce bouleversement identitaire se manifeste également dans la transition qui est portée par la question du « qu’est ce que je veux pour moi ? ». L’autorité parentale n’est plus l’alpha et l’oméga de l’image qu’a l’adolescent de lui-même. Cela explique l’importance pour l’adolescent d’avoir des points d’appui, un support pour s’identifier positivement.

Ce bouleversement identitaire s’accompagne de transformations plus ou moins visibles. Les transformations physiques, mais aussi cérébrales, cognitives… qui ont un impact sur la façon dont le jeune organise ses pensées, ses émotions et ses comportements.

Dans cette perspective, les parents n’ont pas toujours un rôle facile à prendre. Pour eux aussi, l’adolescence est une période grâce et à aussi à cause de laquelle ils doivent réajuster leur présence. La main doit toujours rester tendue, mais c’est bien à l’adolescent de la saisir.

Thérapie de soutien aux adolescents

Mon travail thérapeutique consiste à placer l’adolescent au cœur du processus thérapeutique, et à le considérer comme adulte en devenir. Aider un adolescent en crise, c’est l’aider à construire son questionnement, à affirmer ce qu’il veut pour lui-même et à passer cette étape fondamentale de l’entre-deux, dans laquelle l’adolescent est un « allant – devenant » comme aimait le dire Françoise Dolto.

Une thérapie personnalisée est proposée pour aider l’adolescent à vivre le mieux possible les bouleversements physiques et psychiques, accompagner l'adolescent dans sa construction en cours, analyser et changer les comportements à risques, tout en assurant un dialogue constant avec l’autorité parentale.

Une thérapie sur mesure, entre soutien et coaching.